Commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918

Comme chaque année, la population du village a répondu présente à cette célébration. Il y a pratiquement un siècle, la Grande Guerre se terminait après une effroyable boucherie ayant causé la mort de 1 397 800 soldats français. Ce conflit causa 3 000 000 de blessés, laissa 600 000 veuves et 986 000 orphelins.

Quatorze jeunes de Vernantois sont morts pour la France entre 1914 et 1918. Un pendant la deuxième guerre, un autre pendant la guerre d’Indochine.

Mme le Maire a pris la parole et lu le message de la secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées. Les enfants ont ensuite lu un texte nous rappelant cette période sombre. Après la minute de silence, Mme le Maire a invité les personnes présentes au verre de l’amitié à la mairie.

 

 

 

Texte lu par les enfants : « 14-18 Folie meurtrière » de Jacques Hubert Frougier

Par un beau jour d’été

Sous un ciel bleu d’azur

Le clairon a sonné

Pour la grande aventure

Ils partirent faire la guerre

Au nom de la patrie

Ils étaient jeunes et fiers

Et la fleur au fusil

14-18 c’était la grande guerre

14-18 ils ont vécu l’enfer

14-18 c’était la grande guerre

14-18 la folie meurtrière

Mais du Chemin des Dames

Au Fort de Douaumont

Ils ont perdu leur ame

Sous le feu des canons

Avec la peur au ventre

Ils chantaient la Madelon

En plein mois de décembre

Quand ils montaient au front

14-18 C’était la grande guerre (voir plus haut)

Ils tombaient un à un

Fauchés par la mitraille

De la Marne à Verdun

Au cœur de la bataille

Partout des trous de bombes

Partout des trous d’obus

Comme la fin d’un monde

Qui leur tombait dessus

14-18 c’était la grande guerre (voir plus haut)

Ils ont pleuré de joie

Le jour de l’armistice

Quand enfin arriva

la fin de leur supplice

Après un grand silence

Les cloches de la paix

Dans le ciel de France

Se mirent à sonner

14-18 c’était la grande guerre

14-18 c’était le der des ders

Mais cette grande guerre ne fut pas la dernière